Trouble de la personnalité limite

Un enfant qui est bien entouré et qui reçoit des soins de parents sensibles et attentionnés pourra développer un profond sentiment d’attachement et de sécurité. En vieillissant, il créera aussi des liens avec d’autres personnes, par exemple des amis, des collègues de travail, un conjoint. Ces liens sont importants et il est normal d'avoir un peu peur de les perdre. 

Il existe plusieurs types de troubles de la personnalité. Le plus connu est le trouble de la personnalité limite. Les personnes atteintes d’un trouble de la personnalité limite ont une peur extrême ou exagérée de perdre leurs liens avec les membres de leur entourage. Elles se sentent facilement rejetées ou abandonnées par les autres, ce qui crée des conflits dans leurs relations sociales. Elles ont donc un grand besoin que les membres de leur entourage les rassurent sur le fait qu’ils sont présents et sur l’importance de leur relation.

Le trouble de la personnalité limite affecte la manière de penser et d’agir des personnes atteintes. Il perturbe :

Les symptômes du trouble de la personnalité limite apparaissent généralement à l’adolescence ou au début de l’âge adulte.

Signes et symptômes

Les membres de l’entourage peuvent remarquer plusieurs signes du trouble de la personnalité limite chez la personne atteinte :

La personne atteinte peut ressentir les symptômes du trouble de la personnalité limite à des degrés variables.

Voici les symptômes les plus fréquents :

La personne atteinte du trouble de la personnalité limite peut en même temps avoir d’autres troubles mentaux ou d’autres problèmes :

Quand consulter

Si vous êtes atteint d’un trouble de la personnalité limite, vous pouvez avoir de la difficulté à reconnaître vos symptômes. N'attendez pas de ne plus être capable de faire vos activités habituelles pour consulter.

Consultez un médecin ou un autre professionnel de la santé si vous vivez l’une ou l’autre des situations suivantes :

Un professionnel de la santé pourra évaluer si vous avez un trouble de la personnalité limite. Il aura peut-être aussi besoin de faire un bilan de votre condition physique ou de vous prescrire des tests de laboratoire. Il vous proposera un plan de traitement adapté à vos besoins.

Traitements

Il existe des traitements efficaces pour traiter le trouble de la personnalité limite. Des études cliniques ont démontré que l’état d’une personne s’améliore de façon importante lorsque le trouble est détecté rapidement et qu’un traitement adéquat est entrepris.

Les traitements permettent aux personnes atteintes de reprendre le contrôle sur leur vie et leurs activités quotidiennes. Certains symptômes peuvent toutefois réapparaître si la personne vit un ou des événements difficiles comme le décès d’un proche ou des difficultés à l'école ou au travail.

Dans la majorité des cas, le trouble de la personnalité limite se traite par la psychothérapie. Il est parfois approprié de combiner différents types de psychothérapies.

Certaines personnes doivent aussi prendre des médicaments.

Psychothérapie

Les experts proposent différentes psychothérapies pour traiter le trouble de la personnalité limite. Les psychothérapies visent en général à aider les personnes atteintes à mieux comprendre et à maîtriser leurs émotions et diminuer leurs comportements autodestructeurs.

La psychothérapie peut être suivie de façon individuelle ou en groupe.

Médicaments

Il n’existe pas de médicaments conçus spécialement pour traiter les personnes atteintes d’un trouble de la personnalité limite. Toutefois, certains médicaments sont prescrits pour permettre à la personne :

Différents médicaments peuvent être utilisés, par exemple :

Votre médecin vous proposera la médication qui vous convient le mieux en fonction de votre état de santé.

Recommandations concernant la prise de médicaments

Si votre médecin vous prescrit des médicaments, il est important que vous les preniez en suivant attentivement les indications fournies.

Si vous avez des effets secondaires indésirables à cause des médicaments, consultez votre pharmacien ou votre médecin dès que possible pour en discuter. Si nécessaire, votre médecin pourrait ajuster votre médication ou vous recommander un autre médicament.

Complications

Les personnes atteintes de troubles de la personnalité limite essaient souvent de maîtriser la douleur liée aux émotions qu’elles ressentent en consommant de l’alcool ou des drogues. Elles peuvent ainsi développer un problème de consommation excessive ou de dépendance à ces substances.

Les comportements autodestructeurs comme l’automutilation et les gestes suicidaires peuvent entraîner complications, des cicatrices physiques ou un handicap permanent.

Facteurs de risque

Le trouble de la personnalité limite n’a pas une cause unique. C’est souvent une combinaison de plusieurs facteurs qui entraîne le développement du trouble. Voici quelques-uns de ces facteurs :

Personnes à risque

Chez les adultes, plus de femmes que d’hommes sont atteintes du trouble de la personnalité limite.

Particularités

Conséquences sur l'entourage

Les membres de l’entourage d’une personne atteinte du trouble de la personnalité limite peuvent être très affectés par sa maladie et très préoccupés par ses comportements autodestructeurs. Ils peuvent vivre de la peur, de la colère et de l’impuissance. Tout comme la personne atteinte, ils ont besoin d’aide et de soutien pour comprendre ce trouble de la personnalité.

Préjugés

Les personnes atteintes du trouble de la personnalité limite sont souvent victimes de préjugés. La personne atteinte peut se comporter d’une façon très proche de ce qui est socialement acceptable. Les autres peuvent donc penser qu’elle pourrait changer en faisant un peu d’efforts. L’entourage de la personne peut interpréter la persistance de certains comportements comme un manque de volonté de sa part.

Les préjugés peuvent :

Pour en savoir plus sur les préjugés, leurs conséquences et la façon dont vous pouvez les combattre, consultez la page Combattre les préjugés sur la santé mentale.

Source https://www.quebec.ca/sante/problemes-de-sante/sante-mentale-maladie-mentale/trouble-de-la-personnalite-limite/