Evaluation du handicap psychique avec trouble schizophrénique

Evaluation et dispositif de réponse en direction du handicap psychique en lien avec un trouble schizophrénique

Ch PASSERIEUX

Le travail a porté sur l’élaboration et la validation d’un outil d’évaluation du handicap psychique (EHP) orienté de manière très pragmatique vers l’aide à la décision d’orientation et le choix des modalités d’étayage et de compensation. Face à la difficulté inhérente au manque de consistance interne du concept de handicap psychique, les chercheurs ont fait le choix d’organiser le champ d’observation (les difficultés dans les activités quotidiennes et la vie sociale) par les déterminants du handicap psychique. Ce parti pris visait également à résoudre le problème de l’environnement qui, selon sa nature et/ou sa qualité, contribue à la réduction ou à l’aggravation des conséquences des déficiences. Il s’est donc agi de passer du mode habituel de recueil des données prescrit par le regard social ou de sens commun à un niveau d’observation organisé par nos hypothèses sur les processus de production du handicap, en d’autres termes, de passer d’une clinique du handicap de sens commun à une clinique psychopathologique du handicap.